mardi 31 mai 2011

Lois de bioéthique : vote des députés aujourd'hui

Après des années de débats, la France va vraisemblablement garder la législation la plus conservatrice d'Europe en matière de bioéthique.
Je ne parlerai pas de la recherche sur l'embryon, qui a fait l'actualité ces derniers temps, car c'est un sujet que je ne maîtrise pas suffisamment. Par contre, je pense être tout à fait à même d'évoquer la procréation médicalement assistée (PMA), et je déplore que la France continue de fermer les portes de cette possibilité aux femmes célibataires, ainsi qu'aux homosexuelles, refusant de s'adapter aux évolutions de la société. Une femme seule ou un couple homosexuel qui désire profondément un enfant, qui a mûrement réfléchi et assume pleinement le recours à l'aide médicale à la procréation, n'est-il(elle) pas tout aussi capable d'apporter de l'amour et de l'équilibre à cet enfant que nombre de couples hétérosexuels ? Il est sans doute plus simple de rester sur le modèle de la famille idéale "papa-maman-enfants", et pourtant constituer un couple hétérosexuel n'est pas forcément gage d'équilibre si l'on en croit les drames malheureusement de plus en plus nombreux relayés par les médias tels que les infanticides, les suicides d'enfants de plus en plus jeunes, etc.
Et même pour les couples hétérosexuels qui n'ont d'autres choix que de recourir à la PMA pour avoir un enfant, les délais sont tellement longs en France qu'ils se tournent bien souvent vers l'étranger. Encore faut-il en avoir les moyens financiers, les autres n'ont que leurs yeux pour pleurer !
La révision des lois de bioéthique n'apportera donc pas d'avancée significative dans le domaine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire